La biennale Oksébô #6 : fluctuat nec mergitur – 2017

La biennale Oksébô #6 : fluctuat nec mergitur - 2017

Fluctuat nec mergitur !


La phrase est jetée : Fluctuat nec mergitur ! un souffle créatif s’empare des duos et trios d’artistes, qui prêtent leurs matières, ouvrent leur recherche personnelle pour triturer la création.

Rencontres inédites du verre, de la céramique, du cuir, du plexiglass, du textile, du fil, du métal, du bois, du papier, du sable, de la photo, des tuyaux, des objets de récupération, peinture, couleur, ombre et lumière, sons. Ils sont prêts à parler à nos sens, à toucher l’organique, à nous bousculer. Le sujet est ardu : comment la vie reprend ses droits, malgré les scènes d’horreurs qui nous fouettent, malgré les attentats, la tragédie des réfugiés chaque jour renouvelée.

Ils investissent les murs bruts des écuries, les façades du château, les pelouses, les douves, d’installations hybrides où l’eau coule, le fluide, le flux, le flot, la horde, le chaos…

Nous naviguerons avec eux.


Marianne Pichon

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.