Yuko Kuramatsu

Technique : Nerikomi en porcelaine (Nerikomi = nériage, terres-mêlées)

Démarche artistique : C’est ma nature : dessiner, bricoler, créer avec mes mains depuis toute petite, ce sont l’envie et la nécessité naturels, et le moteur même de ma vie.
Aujourd’hui, je me trouve bien chanceuse de pouvoir me plonger dans cet univers conjugué de « céramique-porcelaine-nerikomi (nériage, terres mêlées) ».
Le jeu des couleurs et des motifs, d’une part venant de mes racines, et d’autre part, c’est le mélange de ma vie ici en France, est à la fois très spontané mais aussi bien mathématiques.
Voilà ce qui rend mon travail original.
Je présente des motifs traditionnels japonais, comme asanoha (feuille de chanvre), uzurade (plume de caille), connus graphiquement partout dans le monde et je fais le pont humain pour transmettre leurs significations, aux gens qui prennent mes pièces dans leurs mains.
Et la maîtrise de toutes les techniques de nerikomi afin de créer des motifs sobres, raffinées, avec la porcelaine, et aussi tous les autres savoir-faire de la potiers en général, tout continue à me fasciner infiniment.
Grâce à mes nerikomi, j’ai déjà fait de belles rencontres, mais j’aimerais continuer à en faire d’autres.
C’est toujours riche.
C’est de la bonne énergie dans ma création.
Technique employée : Je colore les masses de porcelaine avec des pigments de couleur, puis les assemble, comme le millefiori.
Ce que l’on voit sur mes pièces (les dessins, les motifs) ne sont pas justement de dessin, mais c’est le résultat de modelage, vu après avoir tranché.
Tous les motifs se voient, sur une pièce, donc identiquement sur le recto et le verso.
J’utilise également le caractère “translucide” de la porcelaine ; les appliques et les photophores subliment des motifs nerikomi.
Pas d’émaux, mais plusieurs ponçages à différents moments de la réalisation permettent d’obtenir une texture à la fois mate et très douce.
Mes pièces sont à la fois décoratifs, et aussi utilitaires.
Matériaux utilisés : Porcelaine.
Pigments de couleurs variés.
Je colore moi-même la porcelaine.
Pas d’émaux mais ponçage et polissage pour donner la finission mate et lisse.
Deux cuissons au four électrique, en haute température.

Visiter son site : www.yukokuramatsu.com