Mélodie Meslet-Tourneux

Technique : Photographie argentique sur agrile du Burkina Faso

Une des particularités de la céramique est son universalité.
Chaque civilisation a son rapport à la poterie et mes précédentes résidences m’ont conduites à questionner les enjeux de ce médium.
J’effectue depuis quelques temps des reportages photographiques dans divers lieux dédiés à la céramique.
Ces immersions au coeur de l’art céramique ont donné lieu à des installations ou l’’écriture, l’argile, la photographie et la vidéo révèlent et médiatisent la trace de ces expériences.
La série “Terre Burkinabée” fait références au travail quotidien des potières de Dioulasso Ba.
Détournée de leurs fonctions premières, les objets accueillent les photographies des femmes en action.
Pratiquant la photographie argentique et la céramique, la réunion de ces deux médiums est très vite devenue une évidence.
Lier le geste à l’image, lier le passage du corps avec sa trace.
Parler de la photographie comme de la céramique : un processus long où les étapes ce succèdent.
Cependant, je désire que ces deux médiums s’associent pour témoigner ensemble.
Transposer la photographie sur l’argile c’est ajouter une dimension à la prise de vue.
Rajouter du volume à l’image.
La terre vient recadrer, délimiter la photographie.
Là où s’arrête la terre, s’arrête l’image.

Visiter son site : www.melodiemeslet.com