Jeanne Libeskind

Technique : pièces émaillées : grès blanc, émaux et terres récoltées ; terres mêlées : différents grès et porcelaine ; cuisson gaz en réduction ou électrique (2-3 pièces cuisson bois)

Je suis fraîchement diplômée du DMA céramique de Duperré et je complète ma formation en réalisant une année de stage chez différents céramistes.
Ma pratique céramique découle de mon rapport au paysage.
Je travaille sur la façon dont cet espace peut être évoqué par la céramique.
J’empile, je tasse, je frappe, je superpose, je mêle, je coupe la terre.
Il en résulte des formes minérales semblables à des fragments de roches et des pierres.
La couleur est un moyen de faire paysage, de créer des motifs, lignes d’horizons, qui découpent une pièce et lui donnent une perspective.
C’est dans cette optique que je me suis intéressée aux terres mêlées.
Mes terres mêlées passent d’un grès rouge à la porcelaine, d’une terre noire à une terre blanche, elles sont entre strates de terres et lignes d’horizons.
L’émaillage est pour moi la possibilité de travailler sur les réactions entre émaux, matières premières et terres ramassées.
C’est là que j’utilise les terres que je récolte.
Je travaille uniquement avec des matières premières brutes ou naturelles (ocre, talc, feldspath, terres de marnes…).

Visiter son site :