Paradoxe du Beau

Nous partirons de l’œuvre connue et reconnue, « Le Bœuf écorché » de Rembrandt, qui ne connaitrait sans doute pas la même notoriété si elle devait être présentée aujourd’hui.
Quelle place l’art tient-il aujourd’hui et quel rôle prennent les artistes ?
Nous avons envie de proposer d’autres réponses aux attentes posées par ce thème. A l’heure d’une certaine uniformisation du Beau, de l’envie et de l’art, la « dissidence métaphorique » devient manifeste artistique.

Erwan Keruzoré

reliquaire
fétiche
Encre épinglée
J’ai exposé la première fois en 1997 dans une galerie à Auvers-sur-Oise . Mon travail artistique était alors basé sur un jeu du geste et d’équilibre entre calligraphie et abstraction linéaire.
J’ai participé à beaucoup d’expositions et quelques performances jusqu’en 2008, cette année-là un ami proche me présenta l’artiste Dado. Cette rencontre et nos nombreux échanges ont changé ma vision de l’art et bouleversé toute ma réflexion de création.
Depuis 2013, je commence à exposer mes nouvelles pièces.


Duo :

Gérald Vermeille

G.Vermeille Attentivement4 2014 130X160cm techmixtetoile
G.Vermeille Attentivement3 2014 130X160cm techmixtetoile.
G.Vermeille Attentivement1 2014 130X160cm techmixtetoile

Gérald Vermeille livre à la toile des matières non miscibles qui se provoquent, se repoussent, s’attirent, s’expérimentent, s’inhibent, se pénètrent, se séparent, s’enlacent… Dans un chaos qui sous l’impulsion de son pinceau, tentent de rendre possible l’impossible.
Un travail de distanciation fait naître alors la figuration d’ indicible corps errants, vagabondants arpentant  » un je ne sais quoi  » .
Chaque création est une transcription caricaturale que l’artiste offre au regard comme un  » magicien des contraires  ».
Isabelle Stumpf

Site Officiel Gérald Vermeille – Gérald VERMEILLE site officiel

Site de Gérald Vermeille artiste peintre

Voir son site : geraldvermeille.jimdo.com/


Duo :