Marceline Robert

MARCELINE 2
MARCELINE 3
MARCELINE 4
MARCELINE

« […] Tout l’inspire, et rien ne laisse son pinceau indifférent. […] Elle passe du figuratif à l’abstrait, du noir et blanc à la couleur, du crayon au pinceau, de l’acrylique à l’huile… mais peu importe, cela ne la trouble ni ne l’étonne.
En peu de temps, elle a traversé plusieurs périodes, sans réaliser que ces rapides fluctuations [respiraient] de maîtrise et de talent. […]
Sa peinture, comme ce qui la sous-tend, ne s’explique pas. Ou du moins, Marceline ne cherche pas à l’expliquer. Elle vit son art de l’intérieur et ses visiteurs n’ont qu’à faire la même chose.
Posez doucement votre regard sur ses tableaux et attendez. Bientôt, vous sentez…., vous entrez dans son univers. »

Sonia Briffaut, femme de lettres.

 


Duos :