Plic ploc

Plic, ploc, la simple mélodie de l’eau suggère l’écriture de l’onde, modifiant, fragmentant et distordant le reflet. Le miroir d’eau capte les couleurs, réfléchie la lumière, joue de l’instant et manifeste la vie. Des gouttes de couleurs, toutes semblables, toutes différentes, s’écoulent à la rencontre du fragile jardin de mousses développé sur des formes organiques, tel les concrétions de la caverne.
L’œuvre éphémère propose des images fugaces, variables avec la lumière et le mouvement de l’observateur, telle une évocation du jardin qui construit à chaque instant des sensations renouvelées.

Bruno Caulle

IMG_2204
Le plessis
Orgeval

Ressentir les éléments naturels, s’y émerger pour s’apaiser, transformer pour participer, ce sont quelques motivations de mon travail de créateur de jardin et de jardinier.

Le jardin est, pour moi, ce lieu si particulier où la nature est à la fois respectée, observée, élevée et choisie pour jouir de sa richesse et simplement y vivre.


Duos :

 

Nadege Caulle

Effeuilage- Arylique sur papier
Masque – Argile ficelle perles
Nu – Acrylique sur papier
Pistes – Acrylique tissus fils sur papier

Une grande partie de ma recherche est une écriture intérieure, la mémoire en est l’expression complémentaire et indispensable. J’essaie de retranscrire ce que j’ai observé, des émotions, des sensations, en utilisant divers matériaux (peinture, terre, tissus, papiers, bois….).

Mes créations, souvent épurées, dépouillées, ne disent pas tout dés le premier regard. Elles hésitent entre le figuratif et l’abstrait, pour suggérer et inviter l’imaginaire.

 


Duos :