Aqua viva – Métamorphose d’un fleuve

Les techniques variées de Niki Neuts et VAM se mêlent sororalement, entre photographie, peinture et sculpture, pour évoquer la métamorphose.

Papier, tissu, encre, métal se combinent et fusionnent, formant une longue structure mouvante à l’image de la Seine. L’eau, la source, figurent bien évidemment la vie. Une énergie vitale dont le flux et le reflux nourrissent, transforment, transcendent et offrent une nouvelle vigueur.

Evocation d’un Paris blessé qui ne se rend pas, d’une vie qui revient malgré tout, qui se nourrit de ses souffrances pour y puiser la force, qui magnifie ses blessures pour créer de l’or.

Ainsi, le corps photographié se transforme en un être mouvant et multiple, un long flot de tissu dont les courbes évoquent le fleuve avec la poésie libre du jeu des matières.

L’installation se compose de 3 « sculptures » qui se répondent en écho.
Tantôt des coupelles d’eau et d’encre offrent leurs sources à ce corps fantasmatique, tantôt c’est la structure métallique qui matérialise le flux vital de nos vaisseaux et de la Seine.

Idéalement situés sous les arcades des écuries, les sculptures se déploiraient longuement pour inviter le visiteur à découvrir mille personnages ou monuments allégoriques disséminés dans les replis de la toile.

Le rouge et le bleu sont les symboliques premières du sang qui coule dans nos veines. Le rouge, la passion, le bleu, l’eau… Associées au blanc de la toile, elles deviennent la douce évocation de l’étendard qu’il faut lever encore pour renaître de nos blessures. Un hommage aux victimes de la barbarie mais aussi un chant pour la liberté et la fraternité.

Vam

VAM-Serie-Corpus-La-Pretresse
VAM-Serie-Corpus-La-Fileuse
VAM-La-Peau-douce

Artiste française, VAM mène un travail engagé sur la condition féminine et la question identitaire à travers plusieurs séries évoquant des parcours intimes.

C’est un travail de recherche, à la fois personnel et universel, sur la construction de l’identité et, de façon plus générale, sur les femmes dans nos sociétés actuelles.

Comment devenir soi-même en apprivoisant le regard de l’autre, en s’affranchissant des stéréotypes ? Comment trouver son équilibre lorsque libération et archaïsme se côtoient toujours dans notre quotidien ?

Comment transcender la difficulté d’être d’un sexe à la fois vénéré et bafoué, honoré et humilié ?

Ebranlée par les œuvres de Louise Bourgeois, Annette Messager ou Nan Goldin, autant que par les conditions et paradoxes des femmes qui l’entourent, VAM explore ces décalages dans un parcours de l’intime, entre sensualité, révolte et liberté.

Multipliant les supports et les techniques, notamment la photographie et plus récemment la vidéo, elle détourne les codes de l’ornementation au profit d’évocations «joliment» subversives.

VAM compose un univers tout aussi délicat que dérangeant pour révéler l’étrange alchimie du «deuxième» sexe.

www.vam-.fr – Home

www.vam-.fr – Home

Voir son site : www.vam-plasticienne.fr/


Duos :

Niki Neuts

NIKINEUTS-SERRE 1-70X32-encre sur carton
NIKINEUTS-Muses (détail2)
NIKINEUTS-larmoire

Sa démarche consiste à identifier le processus de mutation. engendré par la vie et par la mort dans un schéma de cycle immuable. Ce cycle est matérialisé par l’intermédiaire de liens symboliques :
– personnages imaginaires hybrides ou allégoriques, comme issus d’un conte, rappel des cultes, des rites. Traces d’une mémoire enfouie, inachevée.
– comme du fil, comme le noir de l’encre qui coule symbolisant le sang, les racines).
Liens qui lient les choses aux êtres et les êtres entre eux et qu’elle travaille
en parallèle ou ensemble.

Sa sensibilité s’est développée autour d’oeuvres fortement expressives comme celles de Louise Bourgeois, Antony Tapiès, Kiki Smith et le rythme des oeuvres de Kandinsky par exemple.
L’encre et le carton, le fil et le textile, le fil de fer recuit sont ses matériaux les plus utilisés.

nikiNeuts | artiste peintre art contemporain – accueil

nikiNeuts | artiste peintre art contemporain – accueil

Voir son site : www.neuts.net/


Duos :